La relation des deux vedettes bodybuildées depuis le tournage du dernier blockbuster de F. Gary Gray se serait apaisée. Leur guerre ne serait qu’une astuce marketing pour mieux promouvoir le film.

Vin Diesel et Dwayne ‘The Rock‘ Johnson pourraient de nouveau faire vrombir leurs moteurs ensembles. La guerre entre les deux vedettes bodybuildées de Fast & Furious 8 semble s’apaiser peu à peu. «On essaie de les séparer autant que possible. Pas besoin de nouvelles disputes pour ternir l’image du film», avait affirmé une source proche de la production. Pourtant le 9 avril dernier, les deux costauds étaient venus faire la promotion du film aux bolides surpuissants lors de la première new-yorkaise.

Ces deux rocs du cinéma d’action se sont expliqués devant la presse et ont tenu à rassurer leurs fans respectifs. «Les gens ne réalisent pas vraiment à quel point nous sommes proches. Même si notre amitié peut sembler étrange», a confié Diesel pour USA Today. «Les médias ont sélectionné des phrases bien précises pour montrer une guerre qui n’existe pas. À la maison, mes enfants l’appellent tonton Dwayne», conclut l’acteur, en désignant The Rock.

Dwayne Johnson a été moins clément et a répondu de manière plus floue aux journalistes. «Je n’ai qu’un patron dans ma vie… Ce patron, c’est le public», a-t-il affirmé. «Je pense que toutes les autres choses s’arrangent avec le temps», a ajouté mystérieusement l’ancien catcheur. Cette guerre entre les deux acteurs ne serait peut-être qu’une astuce marketing pour mieux promouvoir le film.

Vin Diesel, «la poule mouillée»

Le 9 août 2016, The Rock et Vin Diesel s’écharpaient sur leur compte Instagram. Dans une vidéo postée sur le réseau social, Dwayne Johnson réglait ses comptes avec d’autres acteurs, présents sur le tournage de Fast and Furious 8. Selon lui, certains d’entre eux se seraient conduits en véritables «poules mouillées». Depuis une rancune tenace perdurerait entre les deux vedettes.

Face à la polémique naissante, Dwayne Johnson avait tenu à s’expliquer dans un second message, posté pour calmer le jeu, semble-t-il: «Le conflit peut être une bonne chose et toute l’équipe de Fast & Furious 8 veut seulement faire le meilleur film possible». Une situation qui n’avait pas échappé à l’acteur français Mathieu Kassovitz qui avait profité de cette première algarade pour remettre de l’huile sur le feu, en affichant son mépris pour Vin Diesel. «The Rock est un mec droit. Vin Diesel est une merde», avait-il posté avec la finesse qui le caractérise habituellement sur Twitter.

mm
J’aime autant le cinéma d’auteur que de divertissements et ne manque pas une occasion de souligner mon affection pour les actrices.

Derniers articles