Le Festival de Cannes devait observer une minute de silence à 13H00 GMT (15H00) mardi en solidarité avec la ville de Manchester, frappée par un attentat, avant une soirée exceptionnelle pour célébrer une 70è édition où s’annonce une pluie de stars.

La liste complète des invités est gardée secrète par le Festival de Cannes mais des lauréats de la Palme d’or, des prix d’interprétation devraient y être présents en nombre pour un tapis rouge d’anthologie, assombrie par le drame de Manchester.

Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, a décidé d’annuler le feu d’artifice prévu dans la soirée, tout en maintenant la cérémonie: «il faut montrer qu’on ne se laisse pas faire et que la vie continue», a-t-il déclaré, en annonçant cette minute de silence en haut des marches.

Le Festival a invité «tous les festivaliers à témoigner de leur solidarité envers les victimes, leurs familles et le peuple britannique en observant une minute de silence ce mardi à 15H00», a précisé un communiqué des organisateurs de ce plus grand rendez-vous mondial du 7è art.

Des forces de sécurité plus imposantes que jamais ont été déployées pour cette 70e édition du Festival: policiers, gendarmes, militaires, forces aéronavales et d’imposantes jardinières en béton pour dissuader toute attaque au véhicule bélier, dix mois après l’attentat de Nice (86 morts).

Huppert, présidente

Récompensée deux fois par le prix d’interprétation pour «Violette Nozière» (1978) et «La Pianiste» (2001), l’actrice française Isabelle Huppert présidera cet anniversaire qui ne sera pas retransmis en direct. TV Festival diffusera mercredi un best-of.

Extraits de films, images d’archives, interventions d’artistes et intermèdes musicaux marqueront la cérémonie, mardi soir. Parmi les participants incontournables: Pedro Almodovar qui préside le jury et les stars hollywoodiennes Jessica Chastain et Will Smith qui en sont membres, ainsi que la Française Agnès Jaoui et l’Italien Paolo Sorrentino.

Parmi les invités d’honneur, la cinéaste néo-zélandaise Jane Campion, seule femme Palme d’or en 1993 pour «La Leçon de piano», l’Italien Nanni Moretti, Palme d’or 2001 pour «La Chambre du fils», le Britannique Ken Loach, deux fois palmé pour «Le Vent se lève» (2006) et «Daniel Blake» (2016).

L’Américain George Miller qui a présidé le jury de la 69e édition, et le Mexicain Alejandro Gonzales-Inarritu, prix de la mise en scène 2006 pour «Babel», seront également sur les marches pour cet anniversaire.

Catherine Deneuve, Charlize Theron, Liv Ullmann, Kirsten Dunst, Mads Mikkelsen, Carole Bouquet, Marion Cotillard, Alfonso Cuaron, Guillermo del Toro, Shu Qi, Abderrahmane Sissako et Nicolas Winding Refn qui a décroché en 2011 le prix de la mise en scène pour «Drive» ont fait aussi le voyage à Cannes. La nouvelle ministre de la Culture, Françoise Nyssen, est également attendue ce soir sur la Croisette.

Photo de famille

Dans la journée, acteurs et réalisateurs, jurés, prix d’interprétation féminines et masculines, et de nombreuses célébrités ayant marqué l’histoire du Festival, participeront à une photo de famille, avant la cérémonie en début de soirée dans le Grand Théâtre Lumière.

Le festival international du film est né le 20 septembre 1946. Entre bobines inversées, crise diplomatique et improvisation, l’édition inaugurale a été chaotique, mais les premiers chefs-d’oeuvre sont bien là dont «La Bataille du Rail» de René Clément (France), «La Symphonie pastorale» de Jean Delannoy (France), «Rome, ville ouverte» de Roberto Rossellini (Italie), «Le Poison» de Billy Wider (USA)…

Une première édition devait avoir lieu dès 1939 pour concurrencer la Mostra de Venise, dominée par Mussolini. Le 3 septembre, la guerre est déclarée avec l’Allemagne et les vedettes américaines déjà arrivées sur la Croisette (Tyrone Power, Gary Cooper, Norma Shearer…) repartent à Hollywood. Sitôt la fin des hostilités, le projet est remis en chantier pour de bon.

mm
Une salle de ciné, c’est toujours un rendez-vous que ne veut rater pour rien au monde avec son acteur ou son actrice préférée ou fétiche, un endroit où on s’évade, le temps d’une heure et demie, de deux heures ou (bien) plus, où on se fait un film (au sens propre comme figuré).

Derniers articles